Manger équilibré sans compter

Hello People !

Il y a quelques temps, je vous ai écris un article sur Les calories et comment les compter.

Comme expliqué – à mon sens – il n’est pas concevable de passer sa vie à utiliser les applications pour comptabiliser son quota de calories, ni même peser les aliments.

La période d’utilisation de ces applications peut être plus ou moins longue et permets un apprentissage tant quantitatif que qualitatif.

Puis vient une période où l’on commence à se fatiguer, à se lasser de « perdre son temps » à tout peser, tout compter… Certaines personnes peuvent se sentir étouffées de cette situation, bien que celle-ci soit tout de même bénéfique… Alors que faire ?!

Je pense que la transition doit se faire, c’est une certitude, mais progressivement…


D’abord, il y a l’étape de l’observation :

Prenons l’habitude de bien regarder la composition de nos assiettes… Que nous pesons 10 g de beurre, 30 g de fromage, 100 g de riz ou 150 g de viande. Il est important de comprendre à quoi cela correspond visuellement !

Il ne faut surtout pas prendre cet exercice à la légère… combien d’entre nous pensons qu’une personne fait 70 ou 80 kg alors qu’il en est autrement…

2018 06 29.jpg

Il faut aussi prendre en compte les valeurs nutritionnelles.

Nous cessons de le dire 100 g de brocolis est différent 100 g de pâtes… Les 2 aliments sont pourtant de qualités (surtout si les pâtes sont complètes 😉 )

2018 06 30 (2).jpg

Pour savoir la bonne répartition des nutriments en fonction de son profil, n’hésitez pas à faire appels aux spécialistes !

Une fois ces parties assimilées, passons aux astuces !

La taille des portions : Lorsque vous achetez dans le commerce, le marketing est partout… Les enseignes feront tout pour vous faire consommer encore plus ! Privilégiez les aliments en format individuel (petit sachet – oui je sais ça pollue plus … mais bon il faut bien faire des choix !) au lieux d’un format familial.

Les portions françaises ne sont pas équivalentes à celles allemandes ou américaines. Ce qui est standard chez l’un est grand chez l’autre. Privilégiez les petites tailles par rapport aux moyennes ou grandes !

Trompez votre cerveau en changeant vos couverts : Achetez vous de beaux couverts de petites tailles qui vont vous faire manger plus lentement et donc vous faire mieux ressentir la sensation de satiété.

Avec une petite assiette pleine, vous aurez l’impression de manger plus au lieu d’une grande assiette contenant peu d’aliments, qui vous donnera l’impression de ne pas manger assez….  et donc vous resservir !

Pour les verres, préférez les longs et étroits, ils contiennent moins de volume que ceux petits et tassés.

Le mode de cuisson est tout aussi important ! Des frites aux fours ne sont pas équivalentes à celles à la friteuse ! Une viande en sauce est bien différente qu’une grillée ! Idem pour le poisson… Il existe énormément de cuissons différentes, alors diversifiez : Vapeur, à l’eau, au four, sauté, fris, à la plancha, au barbecue etc…

Vous pouvez aussi variez les aliments en choisissant un cousin moins calorique : brioche au lieu d’un croissant, pizza jambon fromage au lieu d’une 4 fromages, viande hachée 5 % au lieu du 20 % de matière grasse, pareil pour les crèmes fraîches, fromages etc…

Cependant, ne tombez pas dans le piège des aliments lights…. cette fois-ci c’est votre cerveau qui se jouera de vous ! Vous penserez que l’aliment est allégé donc que vous pouvez en manger plus…. pas sur que ce soit très sains ! Autant choisir un vrai yaourt au lieu d’en prendre 2 allégés ….

En cas de gros excès : anniversaire, fête ou simple sortie, le ré-équilibrage se fait sur du long terme et pas du jour au lendemain… Il ne faut surtout pas s’exploser l’estomac le jour 1 et jeûner totalement le jour 2.

Il est également inutile de s’épuiser dans les activités physiques, s’affamer ou de se frustrer avec des plats que nous n’apprécions pas ! Il est simple de créer un déficit calorique « positivement » : diminuer progressivement les aliments denses, riches en graisses, en sucres et en sels.

Je rappelle qu’aucun aliment n’est interdit, il faut simplement décider à quel moment le déguster 😉

2018 06 07

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s